gototopgototop
Accueil > L'Historien > Camisards et Protestantisme > Histoire des pasteurs du Désert

postheadericon Histoire des pasteurs du Désert

Dédicace. Aux Cévenols.

J'écris l'histoire des pasteurs du Désert depuis la révocation de l'édit de Nantes jusqu'à la révolution française. Agréez-en l'hommage, ô Cévenols ! Cette histoire est la vôtre, vos montagnes en sont le triste théâtre, vos ancêtres les héros infortunés ; toutes ses pages sont remplies de leurs malheurs et de leurs gloires. Fidèles au souvenir de vos aïeux, et cédant à ce mystérieux et sublime instinct qui nous ramène involontairement vers leurs tombeaux, vous consulterez, j'en suis sûr, avec   un pieux intérêt, leur douloureux martyrologe.

Pour moi, j'accomplis, en l'écrivant, un devoir religieux. Les complaintes et les légendes du Désert furent les premiers chants et les seuls récits que j'entendis dès le berceau. Presque enfant encore, je résolus d'en rassembler les débris à demi rongés du temps et des vers et dispersés sur des feuilles volantes, ou dans la mémoire non moins fugitive des vieillards. Je consacrai ma jeunesse à ce labeur austère et filial. Dans cette intention, je visitai les bibliothèques de Paris et du Languedoc, je feuilletai vos archives communales, je recueillis vos traditions populaires, je parcourus le théâtre des événements, le berceau des prophètes, les asiles de la prière, les champs de bataille, et, chargé de documents et de souvenirs, je les coordonne aujourd'hui dans cette chronique générale du Désert, comme un fils pieux rassemble les ossements de ses ancêtres dans un monument expiatoire qu'il leur élève au milieu de la solitude.